L'enseignement des arts martiaux au Dojo Nami à Alfortville

Le Dojo Nami tient son nom d’une symbolique éprouvée des arts martiaux japonais, Nami signifie la vague qui par essence est souple, traversante… L’originalité de l’enseignement à Alfortville, consiste en l’unification du Judo, du JuJitsu et de l’Aïkido pour en faire une méthode complète. Au Dojo Nami, chacun a sa place : pas d’élitisme, de sélection ou de compétition.

Nous souhaitons progresser ensemble et nous nourrir mutuellement de nos différences ; le cadre du dojo et de l’enseignement nous invite à une pratique longue et agréable dans la mixité des sexes et des âges pour apprendre toute la vie.

Le soin apporté à l’étiquette, le calme, la tenue et une méthode spécifique, permet au Dojo Nami de renouer avec les valeurs morales et les traditions du budô (arts martiaux japonais), souvent oubliées aujourd’hui. Art martial plus que sport, la pratique peut permettre à ses membres d’accéder au grade de ceinture noire des fédérations françaises de Judo et d’Aïkido.

  • Une pratique accessible à tous, hommes et femmes de tous âges.
  • Une complémentarité du JuJitsu, du Judo, de l’Aïkido et de la pratique des armes (bâton, sabre, couteau, matraque…) dans le respect du principe de souplesse (mentale et physique).
  • L’enseignement des différentes disciplines repose sur les principes du Budo (Arts Martiaux) et non pas du sport : pas de compétition, ni de catégories, mais un réel engagement dans la pratique.
  • Chaque discipline garde sa spécificité (identité) propre et peut être pratiquée indépendamment.
  • Méthode d’enseignement traditionnelle, où la pratique amène à une recherche personnelle (voie des arts martiaux) afin d’enrichir sa vie.
Dojo Alfortville
Une partie des Judokas, Jujitsukas, Aïkidokas du Dojo D'Alfortville

Le professeur

Professeur Diplômé D’État de Judo – JuJitsu – Aïkido
Pratique depuis 1967 et enseigne depuis 1983
Autres activités : montagne, escalade, randonnée

  • Gérard Hervé est né en 1950 et débute le Judo et l’Aïkido à 17 ans sous la direction de Michel Bourreau à Alfortville en 1968
  • Il passe Shodan (1er dan) en Aïkido en 1971 (en suivant la tendance de Maître Hiroo Mochizuki) et Shodan (1er dan) de Judo en 1972.
  • Après le départ de Michel Bourreau il s’inscrit à la VSJ de Villiers sur Marne pour suivre les cours de Judo JuJitsu enseignés par Claude BESNARD.
  • Appelé à effectuer son service militaire de 12 mois en Allemagne en 1973, il a l’opportunité d’enseigner le judo dans l’enceinte de la caserne. Cette période se révélera déterminante dans le choix de passer un professorat et d’enseigner les arts martiaux.
  • En 1974, il passe Nidan (2ème dan) de Judo et obtient le Brevet d’Etat de Judo et d’Aïkido en 1976.
  • En 1978, Gérard Hervé suit les cours de randori en judo de Patrick Vial à Maisons-Alfort pendant 5 années. Il s’inscrit en Aïkido au club de Max Mazzone à Fontenay sous bois puis au club de Maisons-Alfort avec Salvador (tendance Maître André Noquet en Aïkido) et obtient le Nidan (2ème dan) d’Aïkido en 1981.
  • Il enseigne le judo au CSBM (Blanc Mesnil) pendant 3 ans et passe Sandan (3ème dan) de Judo JuJitsu en 1983.
  • En 1982, il suit les cours chez Christian Tissier et obtient Sandan (3ème dan) d’Aïkido en 1984.
  • Depuis 1983 et encore actuellement, il enseigne le Judo JuJitsu à Alfortville aux enfants et aux adultes, c’est à partir de cette période qu’il décide d’enseigner à plein temps et quitte son activité professionnelle.
  • Il crée en 1984, le Centre d’Etude d’Aïkido de l’Alfortvillaise où il enseignera jusqu’en 1991.
  • En 1992, il reprend le club d’Aïkido du Plessis Trévise et passe en 1993 Yodan (4ème dan) d’Aïkido.
  • En 2000, il crée l’Aïkido Club de Villiers sur Marne et l’Aïkido Club de Sucy en Brie.
  • En 2007, Gérard Hervé accède au grade Godan (5ème dan) d’Aïkido.
  • En 2011, il reprend le club d’Aïkido d’Alfortville, l’USA Aïkido.
Gérard Hervé Professeur d'Arts Martiaux à Alfortville
Fermer le menu